Une jeune Hutoise dans la série télé «Clem»

Elsa Houben

À 16 ans, Elsa Houben s’est déjà illustrée dans les séries Ennemi Public et Léo Matteï ou encore dans un clip d’Alice on the Roof. La jeune Hutoise a cette fois décroché un rôle important dans la 9e saison de la série «Clem» dont les premiers épisodes ont été diffusés sur la RTBF et sur TF1.

Tous les enfants de la série sont devenus ados», lance Christel Lowies, la maman d’Elsa Houben (16). Malgré son jeune âge, cette Hutoise dispose déjà d’un large CV de castings dans des films, séries et clips. Sa prochaine apparition télé est prévue ce jeudi pour une série très grand public: Clem.

Elle y interprète le rôle de Victoire Brimont, la fille de Michel (joué par Jean Dell) et Marie-France Brimont (jouée par Carole Richert). « Ce sont les grands-parents de Valentin, le fils de Clem qu’elle a eu très tôt avec leur fils Julien, dans les premières saisons de la série », situe Christel Lowies. « Elsa est donc la tante de Valentin, mais ils se considèrent comme cousins.»  Elsa Houben a passé sur Paris et dans sa banlieue une vingtaine de jours de tournage, synonyme d’un rôle récurrent dans la série. « Sans trop en dévoiler, elle est un peu en rébellion contre sa maman », ajoute-t-elle.

Dans l’équipe du tournage, Elsa Houben a été bien très bien accueillie, selon sa maman. « C’est une sorte de petite famille. Certains acteurs sont là depuis 10 ans!», étaye-t-elle. « Elsa s’y sent vraiment à l’aise, elle adore retourner sur Paris. Agustín Galiana lui a dit que si elle avait un souci, qu’elle ne devait pas hésiter à lui en parler!»  Elle a passé une semaine lors des vacances de Toussaint à tourner des scènes dans une école, et une autre semaine dans la maison familiale. L’école, un domaine où la jeune Hutoise est très performante, mais avec lequel il faut conjuguer en matière d’emploi du temps. « Pour les sportifs et les musiciens, la Belgique a prévu des lois pour qu’ils puissent s’absenter un peu plus longtemps que les autres élèves. Ce n’est pas encore le cas pour les comédiens», déplore Christel Lowies.

Comme d’autres parents de jeunes acteurs en herbe, elle songe à l’école à domicile. « Pour l’instant en tout cas, Elsa gère les nombreuses interros qu’elle doit parfois rattraper. »

Elsa Houben continue de tourner pour son grand plaisir, mais souhaite avoir un bagage. « Elle veut finir ses études. Lorsqu’elle aura 18 ans, elle verra bien vers quoi elle veut se diriger », confie sa maman. « En deux ans, il peut se passer énormément de choses.»  La jeune fille songe notamment à étudier la réalisation de film à l’IAD à Ottignies. « Ce n’est pas un milieu toujours facile.»

Elle ajoute que sa fille « passe toujours très proche des premiers rôles. C’est souvent une question de chance : par exemple, elle doit fort ressembler aux parents de la fille qu’elle incarne », dit-elle. La série Clem pourrait toutefois lui apporter plus de notoriété. « Des fans de la série lui posent déjà des questions sur Instagram », explique Christel Lowies. « Forcément, elle ne peut pour le moment rien révéler sur la série. »

L.M.