Le sur-mesure du parfum

Un parfum à la carte, confectionné selon ses goûts, en humant différentes essences. C’est le luxe, avec son prix, proposé par la boutique L’Antichambre. La boutique L’Antichambre offre un concept unique: confectionner son propre parfum à partir des matières premières, des bases classiques (les soliflores) que sont notamment le jasmin, la rose, le cèdre, le palissandre, l’iris…

Ecoute et intuition

«Cela se fait sur rendez-vous car confectionner son propre parfum peut prendre du temps», précise Anne Pascale Mathy-Devalck. « Lorsque la personne vient, j’essaie de trouver ce qui peut lui plaire, lui convenir au mieux. Cela se fait sur base d’écoute, mais aussi de mon intuition. J’observe les réactions, les émotions, de la personne lorsqu’elle respire les différentes bases. Je lui demande de sélectionner les flacons des parfums, des notes qu’elle apprécie. A partir de là, on confectionne des mélanges qu’on teste ensuite sur la peau. On l’adapte encore, le cas échéant, avant de mettre la composition dans une bouteille de 50 ou 100 ml. »

Une réalisation également personnalisée par un nom. « Il est unique, marqué sur le flacon, et la formule est conservée et gardée secrète. »

De tout âge

La clientèle est tant féminine que masculine. Et de tout âge. « Au départ, j’avais tablé sur des femmes de 25 à 45 ans. Mais je me suis bien trompée. J’ai des jeunes, même des ados, qui veulent quelque chose de bon pour leur premier parfum. Mais aussi des personnes plus âgées qui cherchent des matières particulières leur rappelant des souvenirs comme l’œillet, la violette, le lys qui sont parfois boudés par les parfumeries classiques d’aujourd’hui. »

Une clientèle qui est loin d’être uniquement bruxelloise. « C’est le bouche-à-oreille, le passage dans la rue car la boutique se trouve dans un quartier fort à la mode, mais aussi des touristes car je suis référencée dans de nombreux guides. »

Bougies et sprays d’ambiance      

La boutique propose également toute une gamme de parfums d’ambiance pour la maison. Ce sont notamment des bougies en cire naturelle de soja avec mèche en coton. On en trouve de différentes tailles avec près d’une cinquantaine de variétés de parfums préétablis. «Les gens sentent les différentes bougies qui sont dans des bonbonnières. S’ils hésitent, je les guide en fonction de leurs goûts, de leurs ressentis.»

Différentes odeurs qui sont encore déclinées sous forme liquide dans des bouteilles noires spéciales avec bâtons diffuseurs ou en sprays d’ambiance.

Infos ?

L’Antichambre
13, Place George Brugmann
1050 Bruxelles
T. 02/343.55.13
www.l-antichambre.com

Le saviez-vous?

Les trois grands ennemis de tout parfum, ce sont:

  • la chaleur
  • la lumière
  • l’humidité

Julien SEMNINCKX