Le rappeur carolo K-mi continue d’impressionner

Après deux ans de travail acharné l’artiste originaire de Farciennes revenait il y a quelques mois avec un troisième album aux sonorités multiples. 400 albums vendus plus tard, le rappeur de 34 ans ne cesse plus d’étonner. K-mi vient de terminer deuxième sur 200 participants au concours NRJ Talent 2018 et sera donc sur les ondes durant tout l’été avec sa chanson « elle est comme ça ».

Deuxième sur 200 participants, une belle performance et pourtant à l’annonce des résultats, c’est la grosse désillusion pour le Farciennois. « Je voulais finir premier évidemment » entame le rappeur. « Normalement, seul le grand gagnant était d’ailleurs récompensé ».

Après quelques discussions avec les différents directeurs artistiques et de la programmation, il s’avère que le Carolo pourra profiter du même contrat que celui du gagnant.

« J’ai rencontré pas mal de professionnels de la musique à l’issue du concours. S’ils ne m’ont pas choisi, c’est parce qu’ils estimaient que je n’en avais pas besoin au vu de mon expérience et ma carrière déjà longue » explique le rappeur. « Ce qui résonnait d’abord comme un échec, s’est transformé en le plus gros coup de boost de ma carrière. Je suis passé de la déception à l’euphorie, me voilà remonté à bloc ».

A 34 ans, pas question pour K-mi de prendre des vacances. En effet, de nombreux projets trottent dans la tête de l’artiste. Après un Showcase réussi au Privilège de Charleroi il y a quelques jours, il se lance dans une nouvelle aventure musicale composée de titres commerciaux. « Dans ce nouveau projet, je veux toucher un maximum de gens dans un maximum de styles. Il n’y aura pas de thème établi mais ce sera de la musique destinée principalement aux radios et aux discothèques ». « Je ne peux pas encore révéler de noms mais de gros featurings sont prévus pour les mois qui arrivent » s’enthousiasme-t-il.

Une collaboration avec Dj Axiss, bien connu du milieu de la nuit carolo, est notamment prévue. Des sons aux consonances électro devraient en découler. « Je veux encore surprendre mon public et avec cette collaboration, ça pourrait bien marcher ! » conclut le rappeur.

K-mi de son vrai nom Ali Jon n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il entre le rap game il y’a 15 ans déjà. Une route bien longue sur laquelle il a eu l’occasion de croiser des modèles tels que Soprano, Le Rat de Luciano (Fonky Family ), Freeman (IAM ) et bien d’autres.

Des légendes inspirantes pour le rappeur carolo qui pourrait bien à son tour, façonner une génération de jeunes artistes.

Benoît Dekeyzer