La Manufacture Urbaine: l’art de produire et consommer local

La Manufacture Urbaine

Située à Charleroi, la Manufacture Urbaine propose un concept unique à Charleroi. D’un côté, un Atelier qui produit son pain, sa bière, son café et qui propose de petites restaurations. Alors que de l’autre, la Table propose des produits issus d’artisans locaux et cuisinés par un grand chef. Découverte d’un lieu qui se veut producteur, consommateur et innovateur.

Commençons cette visite par l’Atelier, lieu pluriel de la Manufacture Urbaine qui a ouvert ses portes rue de Brabant en mai 2017. «Nous y brassons de la bière, y produisons du pain et y torréfions du café. Les amateurs de produits locaux peuvent également venir se fournir dans notre épicerie» entame Nathalie Vermeulen en charge du développement des épiceries de la Manufacture.

Autres côtés appréciables de l’Atelier, la possibilité d’y boire un verre entre amis, de prendre part à une dégustation ou encore de profiter de petites restaurations. « Au début de l’aventure, nous proposions des hot-dog alors que maintenant nous avons une carte de hamburgers. Le tout avec notre pain et des produits locaux bien sûr ! » explique l’épouse de Jurgen Dewijn, l’un des deux fondateurs de la Manufacture Urbaine.

Produire à nouveau en centre-ville

Pour couronner le tout, des soirées à thème sont organisées fréquemment alors que des concerts sont proposés tous les vendredis à 21h. L’occasion de déguster une bière carolo tout en se déhanchant sur la piste.

À quelques centaines de mètres de là, on retrouve la Table. L’établissement propose deux styles de cuisine avec comme point d’honneur, la mise en valeur des produits régionaux tout en laissant place à la créativité. « Les clients peuvent choisir entre le côté Bistro qui propose des plats authentiques alors que du côté Table, ils trouveront des menus gastronomiques conçus par notre chef » indique-t-elle. «La carte change d’ailleurs régulièrement en fonction des saisons puisque nous ne fonctionnons qu’avec des produits locaux».

Un peu plus d’un an s’est écoulé depuis l’ouverture de la Manufacture Urbaine et le bilan est très positif. Si bien que l’offre brassicole devrait encore s’étoffer tout comme le pôle boulangerie d’ailleurs. «Produire à nouveau en centre-ville et participer au renouveau de Charleroi est clairement le but que nous suivons et que nous continuerons à suivre» conclut Nathalie Vermeulen.

Benoît Dekeyzer

Réservations:
www.manufacture-urbaine.com