Bus 33: découvrez la ligne shopping

Une nouvelle ligne est née sur le réseau de la Stib. Depuis juin, le bus numéroté 33 relie les quartiers commerçants Louise et Dansaert en traversant le centre-ville par la rue du Lombard et le Sablon. Une bonne nouvelle pour la serial-shoppeuse qui sommeille en vous !

Depuis le mois de juin dernier, une nouvelle ligne de bus a fait son apparition sur le réseau de la Stib. Une aubaine pour les Bruxellois friands de shopping dans le cœur de la capitale. Ceux-ci ne s’ennuieront plus à perdre du temps dans la circulation ou à trouver le Graal, entendez les rares places de stationnement. Le numéro 33 dessert le Centre et relie haut et bas de la ville, en passant notamment par les quartiers commerçants Louise, Sablon et Dansaert. Vous pouvez également l’emprunter aux arrêts Bourse, Anneessens, Grand’Place, Porte de Namur, Poelaert et Saint-Géry. Ces « Citybus » circulent quotidiennement à une fréquence de vingt minutes et tous les abribus sont équipés d’un afficheur en temps réel. Avec un trajet d’une longueur de six kilomètres et ses treize haltes, le 33 est la première des six nouvelles lignes adoptées dans le cadre du Plan bus à se concrétiser.

100% électrique

Plus petit qu’un bus standard traditionnel, ce « midibus » offre une capacité de 42 places. Grâce à son gabarit, il peut facilement circuler dans les rues étroites du centre-ville. Par ailleurs, la mise en service de ces citybus 100% électriques marque le début d’une nouvelle ère pour la société de transports en commun.

© STIB

Comme plusieurs autres métropoles européennes, Bruxelles a en effet décidé de se lancer dans une expérience pilote d’exploitation de lignes de véhicules full électriques. La Stib est en train d’acquérir différents types d’autobus électriques afin d’acquérir une expérience opérationnelle pratique de ces nouvelles technologies en plein développement. Objectif : les tester sur son réseau. Le premier bus standard full électrique vient d’ailleurs d’arriver sur la toute nouvelle plaine d’écolage sise au dépôt de Haren. Les conducteurs devront suivre une formation spécifique pour ce type de véhicules.

T.V.